Seat Ibiza FR EcoTSI DSG
Écrit par Cédric C   
Mercredi, 27 Janvier 2016 23:00

Un agrément de conduite hors pair.




 

 

L’Ibiza est la Seat la plus vendue en France en 2015 (environ 9673). Dans le monde, ses ventes ont progressé avec une croissance de 2,4%, pour un total de 153.600 véhicules livrés. Ces chiffres pourraient presque nous faire oublier que l’Ibiza (6J) vit sa 8e année de commercialisation. Pour autant, Seat ne se repose pas sur ses lauriers et offre un second restylage à sa citadine. Celui-ci permettra-t-il à l’Ibiza de conforter ses résultats jusqu’à l’arrivée de la 5e génération ? Revue de détails !


Un intérieur qui monte en gamme

"On a fait un pas immense avec la León, maintenant, il faut que la León tire les autres modèles pour augmenter la qualité perçue de l’habitacle. Il faut qu'il y ait plus de coloris, plus de choix, plus de personnalisation de l'intérieur mais aussi de l'extérieur." Alejandro Mesonero, responsable du design Seat, Mondial de l’automobile 2014. Objectif atteint ! Force est de constater que le nouvel intérieur améliore la qualité perçue. La planche de bord reçoit un peu plus de plastique moussé et un rétroviseur intérieur au contour affiné fait son apparition. Par ailleurs, l’Ibiza hérite du volant, du bloc d’instrumentation et de l’écran tactile 6.5 pouces de la León ainsi que de nouvelles commandes de climatisation qui font progresser l’ergonomie.


Un haut niveau de personnalisation

Pour égayer cet habitacle un peu trop sérieux d’ordinaire, notre modèle d’essai est équipé du pack « univers FR rouge ». Il comprend un pack intérieur rouge : applications sur volant, aérateurs et ceintures de sécurité rouge. Ce pack se marie à merveille avec les surpiqûres rouges typiques de la version FR qu’on retrouve sur le volant, le frein à main, le levier de vitesses et les sièges sport revêtus pour l’occasion d’une sellerie Alcantara/similicuir optionnelle.

 

Un design extérieur toujours actuel

D’après les dirigeants de Seat, « le design émotionnel et dynamique de l’Ibiza est extrêmement bien perçu par les consommateurs et reste la raison principale d’achat ». Du coup, les designers n’y ont pas touché et préfèrent, là aussi, jouer la carte de la personnalisation. Ainsi, le pack « univers FR rouge » comprend aussi un pack extérieur rouge incluant des coques de rétroviseurs extérieurs et contour de calandre de couleur rouge ainsi que des jantes en alliage Dynamic rouge de 17 pouces.


Une Ibiza connectée

La marque ibérique intègre, dans cette Ibiza restylée, la seconde génération de son système d’info-divertissement Easy Connect. Le nouveau système multimédia « View Plus », incluant la navigation de série sur finition FR, est amélioré grâce à la fonction Full Link, qui permet une intégration des Smartphone récents (à partir d’Android 5.0 et IOS 9) dans le système d’info-divertissement. Grâce à Full Link, les fonctions du téléphone mobile et de nombreuses applications peuvent être utilisées dans le véhicule. Seat a également développé sa propre application pour FullLink : SEAT DriveApp.


Un nouveau moteur 3-cylindres très plaisant

L’intérêt principal de cet essai réside dans la possibilité de juger du nouveau bloc 1.0 EcoTSI dans sa version délivrant 110 ch. couplée à la boite DSG7 à double embrayage. Que cela soit au ralenti ou en utilisation « zen », ce moteur 3-cylindres est imperceptible dans l’habitacle (tant en bruit qu’en vibrations). Même les discrètes intrusions du start&stop n’y changent rien. Il faut enfoncer la pédale de droite pour retrouver le bruit caractéristique des 3-cylindres. À ce moment, on réalise que le couple de 200 Nm est bien réel et qu’il permet de déplacer les 1165 kg de l’auto de manière fulgurante. En outre, la boite DSG7 permet d’extraire la quintessence de ce petit bloc suralimenté d’à peine un litre. Dès lors, l’agrément de ce moteur se révèle éblouissant tant la gestion de la boite est aboutie. Grâce à ce duo moteur/boite, on dispose d’une réserve de puissance en toutes circonstances pour effectuer des reprises. Certes, l’arrivée du couple est brutale sur les premiers rapports lors d’un départ mais ensuite tout n’est que douceur et linéarité. En revanche, lorsque la boite rétrograde, on perçoit un léger à-coup mais rien de désagréable. Également, il peut arriver de ressentir quelques micro-vibrations dans la pédale d’accélérateur quand la boite patine ou à pleine charge. Enfin, la consommation moyenne la plus basse relevée lors de notre essai est de 6.1 l sur un parcours mixte abordé aux vitesses règlementaires.


Un bon compromis confort/comportement

À bord de cette Ibiza FR, on se sent comme dans un cocon, les sièges sport offrent un bon maintien latéral et au niveau de l’assise. On regrette juste un mauvais support des lombaires à la longue, d’autant plus qu’il n’existe pas de réglage dédié. Par ailleurs, l’isolation phonique est efficace, toutefois des bruits aérodynamiques se font entendre à l’arrière à haute vitesse. Heureusement, le Seat Sound System ravira les mélomanes par la qualité du son, l’amplitude des réglages et son caisson de basse logé dans le coffre. S’il y a bien un domaine où cette Ibiza FR brille, c’est en termes de comportement routier. Notre modèle n’étant pas équipé de l’option Seat Drive Profil (choix du mode de conduite entre sport ou confort), il nous est impossible de modifier la fermeté de suspensions. Résultat, le châssis sport spécifique FR associé aux jantes de 17 pouces dégradent le confort, à basse vitesse, sur mauvais revêtement de route (pavés, trous, dos d’âne). Par contre, une fois sur route départementale, lorsqu’on accélère le rythme, ce châssis montre tout son potentiel. En effet, il permet de contenir le roulis en virages, annihile toutes oscillations verticales et assure une excellente stabilité directionnelle. Un autre élément joue un rôle important : la nouvelle direction assistée électromécanique, dite C-EPS (colonne de direction assistée électrique). Sur routes sinueuses, elle est d’une précision chirurgicale tandis qu’en ville, elle fait preuve d’une souplesse permettant à l’Ibiza de se faufiler avec agilité. En somme, l’interaction fine entre la nouvelle direction électromécanique, le duo moteur/boite et le confort vibro-acoustique du 3-cylindres concourent à l’homogénéité de fonctionnement de l’auto.


Dernière ligne droite

Grâce à un rapport prix/équipements très agressif, la Seat Ibiza FR est très bien positionnée face aux ténors de la catégorie. La Peugeot 208 GT Line 1.2 110 ch. EAT6 et la Renault Clio Intens 1.2 120ch. EDC sont proposées respectivement à 21950€ et 20650€ (sans les projecteurs bi-xénon directionnels). Avec son nouveau moteur, ses options de personnalisation, ses systèmes de sécurité supplémentaires et surtout, le tout nouveau système d’info-divertissement connecté l'Ibiza se place dans le top de sa catégorie. Elle a de quoi terminer sa carrière sans démériter en attendant l’arrivée de la cinquième génération en 2017. Enfin, la combinaison TSI 110/DSG est probablement la plus homogène et procure un agrément de conduite hors pair.

 

Les + : duo 1.0 TSI 110/DSG7 ; direction précise ; rapport prix/équipement.

Les – : facelift extérieur timide ; confort lombaire de sièges ; châssis sport spécifique FR trop ferme.

À partir de 20 245€ - Modèle essayé à 22 535€.

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


 
 

Accès direct

Venez découvrir la communauté SeatPassion :
 

Statistiques

SeatPassion c'est plus de 30.000 membres depuis 2002, et jusqu'à 3000 visiteurs uniques par jour.