L’essai Seat Toledo 4 : Inspection mécanique
Écrit par Cédric C   
Mercredi, 29 Mai 2013 16:13

SeatPassion passe au crible la mécanique de la Seat Toledo 4, et fait un premier point sur l’entretien.

 

 

 

 

Moteur

La Toledo est motorisé par le récent et petit 1.2 TSI dans sa version développant 105ch. Outre son poids réduit, ce moteur à essence se distingue par un faible niveau de consommation et par une diminution des émissions de CO2. Nous sommes au cœur du downsizing. Les versions Ecomotive sont dotées de série du système Start & Stop automatique et de la fonction de récupération de l’énergie de freinage.

 

Compartiment moteur

Petite singularité, pour pouvoir actionner la manette d’ouverture du capot, il faut que la porte du conducteur soit ouverte. En effet, quand la porte est fermée, la course de la mannette est bloquée. Une fois le capot ouvert, on constate que tous les éléments sont placés de façon cohérente. Les pièces sont bien disposées, tout est à portée de main. C’est très accessible, notamment le filtre à huile pour faire sa vidange soi même, une fois le véhicule hors garantie. Le code couleur est bien appliqué avec en plus de l'orange vif sur la poignée d'ouverture du capot et sur la béquille de capot. Enfin, des efforts on été fait au niveau des protections moteurs pour l'isolation phonique. Cela reste dans les standards.

 

Pneumatiques

Notre Toledo, montée en 16 pouces (Bridgestone Turanza ER300 215/45 R16 86H), est livrée de série avec une roue de secours compacte de 15 pouces avec limitation de vitesse. La taille reste du standard et beaucoup de constructeurs équipent leurs véhicules avec des pneus 16 pouces, cela restant le meilleur compromis en terme de consommation, développement et performance. Le seul inconvénient est le prix élevé par rapport aux autres tailles de monte du marché (à partir de 110€). Pour la roue de secours, en terme de comportement, il n'y aura pas d'incidence à part éventuellement un voyant ABS qui risque de s'allumer, faisant foi d'une crevaison et du remplacement d'un pneu à effectuer.

 

Suspensions

A l'avant, c'est du standard (Indépendante type McPherson - Ressorts hélicoïdaux - Amortisseurs hydrauliques - Barre stabilisatrice – Essieu multi-bras). Le moins coûteux, le plus adapté à nos routes et le plus facile à remplacer en service après vente (SAV). A l'arrière, là aussi c’est du classique (Essieu arrière semi-rigide - Ressorts hélicoïdaux - Amortisseurs hydrauliques multi-bras trapézoïdaux). Ceci dit pour un véhicule de ce type (berline compacte tricorps) cela fait un peu léger surtout quand on doit charger le véhicule, puisque ce train fera remonter les déformations de la route et n’assurera pas la même tenue de route qu’un essieu multi bras.

 

Freins

Les freins sont à disques à l’avant et à l’arrière. Les éléments qui composent ce système de freinage (taille du disque, étrier, plaquette) sont dans les normes.

 

Le coût d’entretien

Le constructeur préconise une visite annuelle ou tous les 15000km. Une fois le cycle de garantie passé, faire sa vidange soi-même par le haut ne devrait pas poser de soucis majeurs. De plus le filtre à huile est très accessible. Visite des 15000 : XXX € / 30 000 : XXX € / 45 000 : XXX € / 60 000 : XXX €.

 

Avec la participation de notre consultant Steeve Bourbon (formateur technique automobile ; technicien expert).

 

 

 
 



Photos : SeatPassion.com

 
 

Accès direct

Venez découvrir la communauté SeatPassion :
 

Statistiques

SeatPassion c'est plus de 30.000 membres depuis 2002, et jusqu'à 3000 visiteurs uniques par jour.