Seat Mii : le bon compromis
Écrit par Alex R   
Mercredi, 31 Octobre 2012 23:14

Depuis sa sortie en mai 2012, en même temps que sa cousine tchèque Citigo, la Seat Mii souffre d’une dotation de série médiocre et d’une esthétique peu valorisante dans ses 2 premiers niveaux de finition. Deux handicaps que son prix attractif n’a pas réussi à pallier. Cinq mois après son lancement, Seat contre attaque en révisant les trois niveaux de finition qui prennent dorénavant les appellations : "Reference", "Style" et "Premium".


Présentation

Alors que dans leurs finitions de cœur de gamme, la Citigo reçoit une calandre chromée ainsi qu’une console bicolore et que la Up peut opter pour du plastique laqué à bord, la Mii continue en revanche à faire grise mine avec un tableau de bord totalement noir, assorti aux poignées de portes et aux rétros. Temps révolus puisque la Mii reçoit en finition "STYLE", les poignées de portes et rétroviseurs couleur carrosserie et une planche de bord de couleur grise. L’amélioration se poursuit en finition "PREMIUM" ou elle s’aligne avec la Up en proposant les jantes alu 15’’, le tableau de bord laqué gris, les vitres arrière surteintées, et le volant en cuir de série.


Equipements

Dans le trio Up/Mii/Citigo, la Mii était la seule des trois à ne pas disposer de l’ESC, de la direction assistée et d’un cache bagage dès la finition d’entrée de gamme. Là aussi, le tir est rectifié dès le niveau de finition "REFERENCE". Le niveau intermédiaire "STYLE" qui lui aussi était dépouillé des principaux équipements de confort obtient d’office : la radio cd mp3 avec 6 haut-parleurs ; l’ordinateur de bord ; le verrouillage centralisé avec télécommande et les vitres avant électriques. Enfin, la « bonification » ne s’arrête pas là puisque la finition haut de gamme "PREMIUM" propose de série la climatisation, les antibrouillards et les rétroviseurs électriques et dégivrants.


Budget

C’est ici la plus grosse surprise puisque malgré une dotation de série en hausse l’inflation reste contenue. Avec un prix d’appel fixé à 9150 € TTC, la Seat Mii s’intercale entre la Citigo et la Up. Mais si on prend en compte la proposition de location avec option d’achat cumulée à une offre de reprise d’un ancien véhicule ou les remises accordées par Seat qui sont plus conséquentes que celle de ses cousines, la Mii se détache nettement du lot.


Disponible, en essence (1.0 60ch ou 75ch), en 3 ou 5 portes, en transmission manuelle ou robotisée, elle dispose d’un coffre de 251 litres sans équivalent dans sa catégorie. Parmi ses atouts, la petite-citadine inaugure également les dernières innovations Seat : un système portable d’infotainment moderne (PID) et un système de freinage d’urgence en ville (Safety Assist). Avec une gamme optimisée pour un meilleur compromis, la Seat Mii à toutes ses chances face à ses rivales Aygo, 107 et autres C1.