Le coupé Leon par Seat
Écrit par Jean Mathieu L   
Lundi, 29 Avril 2013 12:48

Premier coupé de la gamme, porte drapeau des nouvelles valeurs de la marque : dynamique, fonctionnelle et technologique.






Seat recentre ses objectifs dans un contexte difficile et cherche à se développer. Pour cela, changement de ligne de conduite. Fini l'Autoemocion, place à l'Enjoyneering : la technologie au service du plaisir. Et cette Seat Leon relève le défi.

Du plaisir, elle en dégage dès le premier regard. Sans être très étonnante par son originalité, elle s'avère harmonieuse, consensuelle et dynamique. Jusque là, le cahier des charges est rempli. Nous retrouvons des gènes communs avec l'Audi A3 et la Volkswagen Sirocco. Et c'est en toute logique puisqu'elles sont cousines.

L'évolution stylistique est assez nette entre les différentes générations. La marque se cherche toujours au fil du temps et au fil de ses designers : Walter De Silva (précédemment Alfa Roméo) pour les précédentes générations plus rondes, Luc Donkervolk (précédemment Lamborghini) pour ces nouvelles générations plus anguleuses que perpétue Alejandro Mesonero-Romanos, nouveau directeur de Style de la marque. Des éléments perdurent toutefois : un esprit jeune, un design dynamique, un pare-brise incliné, de petites surfaces vitrées, des rétroviseurs affûtés, des artifices sportifs (grilles en nids d'abeilles, grandes jantes, etc).


 
 
 
 



Cette nouvelle mouture se caractérise donc principalement par ses 3 portes et est dénommée SC pour Sport Coupé. Et il a fallut opérer quelques changements afin de supprimer 2 portes. La ligne de toit a été rabaissée (-18,5mm), les ailes ont été creusées (-21mm), et la vitre a été redessinée par rapport au modèle 5 portes. Il en résulte une voiture aux lignes équilibrées, dynamiques, jeunes et contemporaines.

Avec cette nouvelle ligne de conduite qu'est l'Enjoyneering, la marque dote la Leon d'une flopée d'équipements inédits dans ce segment : phares intégralement à Leds, radar anti-collision, détection de franchissement de lignes, Seat Drive Profil, Seat Easy Connect, Seat Sound System... Et encore d'autres à venir et à découvrir.

L'une des avancées notable due à cette technologie embarquée étant développement d'une interface conducteur voiture par le biais d'un écran tactile (5 pouces 127mm ou 5,8 pouces 147mm suivant le système choisi). Ce dernier concentre les fonctions de la voiture comme le système audio (qui peut se coupler avec votre smart-phone préféré), le guidage, la connexion Bluetooth ainsi que les différents modes d'aides à la conduite. Sachant que ces modes doivent être actualisés avec de nouvelles fonctions.

Et une des fonctions qui a bien retenu notre attention, c'est le Seat Drive Profil. Il s'agit d'une gestion électronique des temps de réponses de la direction, de l'accélération et de la boite DSG, à travers 3 modes : Eco, Normal, Sport. Cela peut aussi intervenir sur la sonorité moteur (uniquement sur le TSI 180Ch et le TDI 184ch). De quoi transformer une voiture pour dynamiser sa conduite.

L'autre élément technologique remarquable étant l'adoption de phares intégralement à Leds (en option), totalement inédit sur ce segment : feux de jour, feux de croisement, feux de route et feux clignotants. Tout est à Led. D'après le constructeur, ceux-ci sont prévu pour durer le temps de vie de la voiture. Et ils abaissent la consommation électrique du véhicule (20w par feu de croisement). La gestion de l'éclairage devient intelligent. Fini l'éblouissement pour les conducteurs d'en face, la portée et le champ d'action sont variables pour un meilleur confort.


 
 
 
 



Cette Leon bénéficie la dernière plate-forme du groupe. Le poids étant l'ennemi de la performance, la voiture est allégée mais aussi renforcée dans sa structure (acier ultra résistant). Avec ses 1168Kg, elle devient l'une des plus légère de sa catégorie.

Les liaisons au sol ont bénéficié de recherche et ont gagné en précision et en confort. Cela se ressent principalement sur les versions FR qui sont très incisives sans être prises en défaut, tant au niveau du confort que de la tenue de route. En passage de courbes, en rond point, la voiture reste équilibrée entre sur et sous-virage.

L'aérodynamisme a été retravaillé pour encore gagner en efficacité. Lien direct ou indirect, le véhicule profite d'un bonne insonorisation et gomme bien les effets de souffle ainsi que le drainage des eaux de pluie.

En résumé, la voiture est plus rigide, plus légère, plus aérodynamique et plus efficace.

Téléchargez la brochure tarifaire : > cliquer ici <

 

 
 
 
 

 

 

Remerciements : Seat et Seat France

Photos : SeatPassion.com